Immersion Anglais

L’apprentissage par immersion

Chaque enfant doit associer l’enseignant, la langue pratiquée et le local.

 

Chaque enfant change donc de local quand il change de titulaire.

En primaire, il faut penser à gérer la mallette en fonction des cours donnés.

 

1) Organisation de l’apprentissage en immersion en troisième maternelle

Deux institutrices travaillent sur les mêmes projets en les exploitant par des activités différentes, ce qui permet aux enfants d’assimiler un même vocabulaire dans les deux langues. Les institutrices se rencontrent régulièrement pour faire le bilan de la semaine écoulée et préparer les jours suivants. Chaque institutrice assure une semaine complète de jeudi en jeudi.

 

2) Organisation de l’apprentissage en immersion en première primaire

Deux enseignants assumeront la classe chacun à mi-temps. Dans la mesure du possible, la semaine commencera par les nouveaux apprentissages. Le mercredi sera assumé une fois sur deux par chaque institutrice en fonction des cours spéciaux. L’institutrice anglophone pratiquera particulièrement l’apprentissage de la lecture et les manipulations qui précèdent l’étude des nombres. La titulaire francophone développera une méthode principalement analytique tandis que l’enseignante anglophone pratiquera la lecture syllabique. Chaque enseignant travaillera par le biais d’activités ayant du sens pour les enfants.

Il va de soi que chaque institutrice pratiquera des leçons d’éveil dans sa langue.

Si nous initions les enfants à des traditions étrangères, nous ne négligeons néanmoins pas la culture locale ni nos traditions.

 

FAQ

  • Nous ne connaissons pas l’anglais, saurons-nous suivre nos enfants ?  L’enseignant fournira un petit lexique rassurant, mais votre enfant aura compris ce qu’il doit faire à la maison. Surtout il faut le laisser acquérir le vocabulaire à son rythme et ne pas l’induire en erreur avec une mauvaise prononciation !

  • L’institutrice ne parle qu’anglais, est-ce normal ? Oui !Elle doit toujours parler aux enfants dans la langue d’immersion, même au réfectoire par exemple.

  • Mon enfant ne lit pas encore aussi bien que le petit cousin qui est dans une autre école? Normal, il apprend à lire deux langues. Il faut deux ans pour acquérir la lecture dans les deux langues !

  • Mon enfant sera-t-il prêt pour le CEB ? Oui, il aura même développé une autonomie que d’autres enfants ne connaîtront pas. Son cerveau aura développé d’autres compétences. Il faudra l’inciter à lire le plus possible et assimiler un maximum de vocabulaire.

 

3) Organisation de l’immersion en deuxième année

Nous pratiquerons l’immersion à raison de 12 heures/semaine pour garder une homogénéité au sein d’un même cycle.

Nous espérons pouvoir garder le même enseignant au cours du cycle.