fort de Breendonk

Ma visite du fort de Breendonk le 18 mars 2016
par Sara Engelskirchen

Ce vendredi 18 mars 2016 les classes de cinquième année ont visité le Fort de Breendonk. A peine descendus du car, nous avons été plongés dans un autre monde, un monde irréel cerclé d’eau et de barbelés. Nous marchions sur les vieux pavés du Fort, les pavés de l’Histoire de nos deux guerres. Notre guide nous a immergés dans un univers à part, violent, cruel et sordide.
Breendonk
Nous avons commencé la visite dans un long couloir sombre et inquiétant. En parcourant les différentes pièces de ce couloir, l’Histoire prend forme et se matérialise. Nos livres n’ont pas un tel pouvoir, le pouvoir des émotions et du ressenti. Ensuite, nous avons traversé la cour d’appel où la brutalité et les coups sont encore bien vivants, juste là, à côté de nous, comme les âmes brisées de ces hommes, figures plaquées sur les murs.

L’endroit le plus marquant selon moi fut le second couloir, immense et froid . Même habillée chaudement, j’avais froid. Est-ce que c’est parce qu’il faisait froid ou parce que l’atmosphère était telle qu’elle me glaçait le sang ? Je ne sais pas. J’ai eu peur dans ce couloir menant à la salle de torture, je n’ose même pas m’imaginer à la place des détenus.

Cette visite fut enrichissante, je pense que ce sont ces lieux chargés d’histoire qui nous rappellent ce qu’ont vécu nos grands-parents et nos arrière-grands-parents. Aussi, je remercie notre belle école de nous permettre de ne pas oublier.

Sara Engelskirchen